31.10.13

Fâcherie



13 mots - Votre prénom - Végétal - Théâtre

- Hé cat calme ! Es-tu une herbe folle perdue dans la forêt Internet ?

Devinez mon humeur ce matin

30.10.13

Mode d'emploi de l'Éclosoir à histoire




21 lignes - Nom de marque - Lieu - Mode d’emploi

  • Quand l’Éclosoir à histoire se repose sur une étagère depuis plus de 3 jours, il est temps de le reprendre en main
  • Vous pouvez vous en servir seul, en groupe, avec des amis, des consultants, en cours, en coaching…
  • Prenez l’Éclosoir à histoire et sortez-le de sa boite
  • Séparez les quatre familles en quatre tas que vous posez sur la table
  • Mélangez chaque famille et tirez une carte par famille
  • L’Éclosoir à histoire est maintenant prêt à vous sauter aux yeux
  • Retournez les 4 cartes posées devant vous en commençant par la carte Nombre de lignes puis la carte Nom - Pronom, puis celle du Point de vue - Angle - Perspective, achevez le tirage par la carte Genre
  • Découvrez le germe de l’histoire à inventer en ce jour ou cette nuit en assemblant, en laissant s’entrechoquer les 4 consignes à suivre (ou à oublier !)
  • Empoignez votre stylo et laissez écrire
  • Vous pouvez aussi laisser décanter, vaquer à vos occupations et laissez monter, ya toujours quelque chose à écrire ou à raconter en se laissant faire par les consignes
  • L’Éclosoir à histoire a d’autres surprises pour vous, son mode d’emploi est à la fois simple et multiple. Pour en savoir plus ou vous procurer un prototype en goguette cliquez ici.
  • L’Éclosoir à histoire est en ce moment en cours d’appréciation chez un éditeur mais toute proposition de collaboration est la bienvenue.


29.10.13

Sobre déesse




3 mots - Elle - Déesse - Historique
Elle est nous

Parfois la concision bride alors je pars à la recherche d'un petit rien qui évoquerait un grand tout. L'essentiel n'étant pas le résultat mais l'expérience.
C'est le genre de tirage qui me soulage : 3 mots, c'est rien, oui mais comment dire un tout en trois mots ?
Alors ce matin, je salue Hélénou, big bisou.
Pour en savoir plus sur l'écriture minimaliste suivez le lien. Fabula ne manque pas de mots.
minimalisme et écriture

27.10.13

Dialogue arboricole



Libre - Autres pronoms - végétal - fantastique

- Aucun ne survivra
- Celui là t’as taillé quand les araignées t’ont attaqué
- Aucun ne survivra Ob, cela ne vaut pas
- Cela vaut puisque les miens en ont décidé ainsi
- Lequel choisis-tu en premier ?
- Le petit joufflu puis la petite poule et enfin les deux idiots, ainsi tout sera réglé
- Le pire est devant nous
- Si ça te plaît de croire ainsi
- Ob, non

3 mn, montre en main, je sens bien qu'il y a une suite mais le flot s'est arrêté et comme j'ai la carte libre, je laisse en désirance et déshérence.

26.10.13

Les Échos de Cintegabelle




6 lignes - Elle - Féminin - Journalistique


"Lagardère ne veut plus d'Elle !" Titre aujourd'hui Libération. C'est en effet par une déclaration lapidaire de 6 lignes que la direction du groupe Lagardère a fait ce matin l'annonce d'un plan social concernant l'un des fleurons de ses magazines féminins, je veux parler de "Elle". La nouvelle a été accueillie avec consternation tant pour son fond que pour sa forme. "Ils veulent qu'on se tire d'Elle mais nous ne refuserons pas le duel et s'il le faut nous irons à Lagardère" commentait amèrement une secrétaire de rédaction



Tirage post café




6 lignes - Elle - Féminin - Journalistique


Elle fait le pied de grue sur le trottoir, elle tourne sur les pavés pour trouver les courants ascendants. Elle pourrait presque s’envoler direction le sud mais elle l’a appris hier, ses compagnes sont immobilisées au nord. Alors elle frappe le sol, trompette contre la solitude, elle n’est pas faite pour ça. Elle, c’est une fille d’escouade, une fille dans la panade… Pour connaître la suite de cet extrait,  venez ce week-end au théâtre des Têtes de Bois,  découvrir le monologue d’Odile Bi dans “Les grues sont passées ce matin”.

Allez, 8 mn et ça fait 6 sur mon ordi, le calibrage blog fait défaut.
J'attends des renforts de l'équipe toulousaine

25.10.13

Actualités



J'ai dégoté autres 2 pousses à écrire bien plus hard qu'un tirage quotidien avec l'Éclosoir à histoire (des prototypes en goguette sont disponibles sur commande ici)
Tous les goûts étant dans la nature et comme je suis gourmande, voici mes 3 suggestions automnales pour damnés-amoureux de l'écriture.

• Le pousse à écrire façon bulldozer :
Le NaNoWriMo de novembre. Le but est d'écrire un roman de 50 000  mots (en référence au Meilleur des mondes, d'Aldous Huxley) en 1 mois pile. Rejoignez
le site francais ici. L'idée nous vient du siècle dernier depuis la baie de San-Francisco.
Je zappe la consigne pour cette année, j'ai trop de chaudrons à faire bouillir en ce moment mais quoi de mieux pour se secouer le clavier en cas d'automne vacant et morne.

• Le pousse à écrire version diesel :
les 750 mots par jour, un chiffre comme un autre. Après tout rien n'empêche de fixer votre tare comme ça vous convient. Rappel des règles ici, bon c'est anglais mais c'est simple à comprendre.
J'ai revu le chiffre à 707 mots par jour parce que ça me va. restons libre d'adapter nos règles à nous et puis les règles sont là pour être connues, comprises puis dépassées et pour ça rien ne vaut l'exercie au quotidien. c'est un grand pousse à l'écriture connu et reconnu, jamais démodé.
Yen a qui préfère se fixer un temps mais moi je dis :
Le temps c'est stressant, la quantité c'est appétant.
À vous de choisir

• Le pousse à l'écriture version ludique
Un tirage quotidien avec  l'Éclosoir à histoire.
Tiens, je vais m'en faire un :

14 lignes - Prénom - 1 des 5 sens - Politique

Jean avait l'ouïe fine, au Parlement on le surnommait Grandes Zoreilles et tous avaient fini par croire qu'il était originaire des Antilles. Mais si Jean avait l'ouie fine, il avait la langue dans sa poche, un vrai taiseux qui laissait en permanence planer le mystère. Les journalistes y laissaient leur salive et devait se contenter de maigres communiqués distribués avec parcimonie. Jamais un commentaire, juste une écoute des questions affamées qui finissaient par mourir de fin. À part ses grandes oreilles que tous croyaient voir bouger quand les débats tournaient en fureur, Jean ne sourcillait jamais. On ne pouvait pas dire que son regard était fixe ou vide, non, il se posait soit trop loin soit il restait totalement rentré, comme tendrement installé au fond de ses orbites. Ses collègues de parti avaient renoncé à l'interroger et se contenter de lire et relire ses rapports volumineux et précieux, ses opposants finissaient par se sentir ridicules à l'invectiver sans qu'aucune réaction n'apparaisse.
Jean Zoreilles aimait son silence, c'est tout ce qui lui restait de son enfance quand il se passionnait pour les histoires de Jean sans terre alors il s'était enterré lui-même et il y avait pris goût. Maintenant il rigolait sous cape d'être tant pris pour un être extraordinaire. lui il se voyait comme un doux rêveur trop vite devenu adulte qui s'était laissé embarquer dans une histoire absurde.

(j'ai mis 20 mn pour laisser monter ça aujourd'hui)
Bien le bonjour

17.10.13

Ça Jazz à Orthez

retrouver le programme


Un atelier d’écriture Jazz, Orthez octobre 2013, lycée pro
Nous avons tous une place dans l’atelier. Votre professeur et moi, même si je suis la chef d’atelier, sommes au même niveau que vous et nous écrirons itou. Nous tous, ce matin, nous allons jazzer la langue. Tenter d’improviser avec nos mots, nos phrases, nos images écrites. 
Ce qui fait le jazz, c’est :
Improvisation - son - rythme
Chacun joue ses notes avec son instrument, ce matin nous serons tous un auteur de mots qui passent, un instrument à mots, nos outils seront un stylo et des feuilles de papiers, notre matière les mots qui passent et à la fin, on mettra tout ça en big Band. 
Le jazz c’est une somme d’individualités et une recherche l’harmonie
Si les mots vous viennent en anglais, en béarnais ou en javanais, attrapez-les aussi. Tout peut faire jazz.
Considérer les mots comme des sons pas comme des trucs qui veulent dire quelque chose
Tout dépendra de votre swing ce matin

Chauffe 

Inscrit ta note pour ce matin dans l’air
Écris-toi des mots tout doux tout jazz juste pour toi, là maintenant 

Première écriture papier - première impro
Le jazz te dis : vas-y scate tes mots,  
répond-lui sans réfléchir, improvise ta réponse, tous les textes commenceront par yes (3mn) façon écriture automatique, ça va allez vite

Visualiser un personnage
Un jeune un vieux, un blanc, un noir
Donnez-lui un instrument piano, batterie, trompette, harmonica, saxo, guitare
de 1910 à 2013, le jazz est là. 
Donnez-lui une place dans l’univers du jazzman et woman : 
il a l’habitude de jouer : en duo, trio, quartet, quintet, big band, orchestre, en solo

C’est bon, vous le tenez ? 
Choisissez son ambiance du moment (issu des grands thèmes que jazz)
Je les lis 3 fois, notez au cours d’une des lectures le thème choisi
Se réjouir de la nature et de la vie
Tomber amoureux
Souffrir par amour
Le travail, sa propre condition
La pauvreté
Se moquer des riches
Aider l’autre
La vengeance
La solitude
Chercher un sens à sa vie

Vous avez votre fiche personnage
Maintenant vous allez le balancer en scène
Tous les textes commenceront par : quand je suis entré…
Tous les textes feront entre 7 et 14 lignes (à vous de jouer avec votre écriture, la longueur des lignes)
Tous les styles sont permis : fiction, scénario, poésie, fantastique, etc, impression fugace, le plus simple est toujours d’accueillir ce qui vient
Laissez agir comme ça vous sonne, mettez-le en action, là maintenant.
10 mn

Le son,
Tous en même temps on laisse venir un son, à 3 on y va
Pianissimo, un peu un sourdine
Ambiance générale ou particulière,
Composez un texte-son, un texte-mélodie, un texte façon jazz selon vous en 9 mots-son
Poésie, slam, chanson à vous la plume

Voilà comment on va lire
Comme on est 30 on va tenter le big Band
Lecture façon Jazz et là on aura notre bœuf (taper le bœuf) du jour = impro (au choix vous décidez de lire un de vos textes, on est tous yeux fermés, le-la premièr-e  - son (nos voix) - rythme= lecture swinguée
Consigne : très très peu de blanc entre deux lectures, seul ceux qui lisent ou improvisent et moi avons les yeux ouverts, pour écouter la musique et toujours se tenir prêt à entrer et sortir de l’orchestre, garder les yeux fermés est d’une grande aide, garder l’attention tendue pendant cette expérience de lecture Jazz permet de vivre l’instant pleinement et d’éviter l’ennui. Plouf, plouf.

Si une impro vous vient, càd, une envie d’entrer dans l’orchestre même si rien n’a été écrit, vous vous levez et vous nous donnez vos mots qui passent, la tête tournée vers le ciel, ce signal muet me permettra de prendre note de l’impro pour garder les “mots-son”.

16.10.13

Quand le Speed devient éclosoir



6 mots -  Ils - Féminin - Politique

Ils nous abaissent nous les abbesses


Speed Stories devient l'Éclosoir à Histoires. L'Éclosoir s'est étoffé, maintenant ce jeu est devenu un tarot à mots de 78 cartes reparties en 4 familles. Avec ou sans intention, vous tirez 4 cartes et vous répondez à ce tirage… Un générateur d'histoire infini, bref un OUvroir d'écriture Infini, Ouekin. Bientôt édité ? La question est ouverte et optimiste. J'œuvre vers sa plus grande mise à disposition, pour le moment, les éditions sont encore extrêmement limitée. Bonne journée.




8.10.13

En attendant widget



Mon idée était de rubriquer mes sources vidéos sur les ateliers d'écriture.
En attendant le bon gadget, je publie au compte goutte.
Pour une première, laissez-vous conter ce qu'est un roman selon Bernard Werber dont on ne peut pas dire qu'il manque d'expérience.

Bernard Werber

Anael Verdier, le collègue bordelais