26.5.16

Le retour des petits pavés




Je ressors l'Éclosoir, un vieux prototype à quatre couleurs, sobre et savant, un vrai jeu de papesse.
Hé oui !
Je tire 4 cartes
33 lignes en Je, parle de ce personnage issu des Possibles, en suivant un canal Historique

33 lignes, Je, les Possibles, Historique

Longtemps, je suis restée une mutante, toujours entre deux
Petits pas de deux
Ronde calme
Puis un jour j'ai appris la valse et le mouvement à trois temps
Et la mutante a posé ses valises en son empire
Ce n'était pas pire ni meilleur d'ailleurs
Mais la valse lente lasse
Alors j'ai appris le tango
Quatre temps, oui monsieur, quatre ans pour passer de la valse au tango
Le temps idoine pour apprendre à gouverner mon empire,
Déposer les armes à mes frontières et apaiser mes limites
Je me sentais enfin une vraie mutante
Mi humaine mi déesse
Autour de moi, hommes et dieux vibrillonaient, je souriais
Seule et joyeuse en mon empire
N'y avait-il pas d'autres mutants alentours ?
Mais, me demandais-je chafouine un matin de mai
Oui mais oú étaient-elles, oú étaient-ils ?
Il était temps d'arrêter la danse et reprendre la marche
Oui marcher en dansant
Ainsi serais-je visible pour les autres mutants
Parce que voyez-vous, monsieur, un mutant ne peut pas marcher droit
C'est son lot, sa signature
Ainsi sommes-nous
La seule condition  pour enfin muter est qu'il reconnaisse le danseur en lui car pendant longtemps, il n'aura fait que comme tous les bipèdes, il aura marcher droit mais danser, il l'a oublié souvent... En fuite ses rondes d'enfants d'antan, il en rit, s'en souvient mais il ne danse plus
C'est en dansant que nous mutons monsieur, je vous le répète
Alors pendant 9 ans et 9 ans c'est long et court, j'ai dansé en marchant, marché en dansant, j'ai dansémarché jusqu'à ce lieu oú vous arrivez en ce matin de printemps
Je vous souhaite la bienvenu
Allons danser, voulez-vous ?
Enregistrer un commentaire